Entreprendre

Dans sa démarche de développement du territoire, la communauté de communes est soucieuse de travailler en synergie avec l’ensemble des acteurs économiques.

S’implanter

Les créateurs et repreneurs d’entreprises peuvent utilement consulter les sites des chambres consulaires précitées ainsi que celui de la région Champagne-Ardenne dédié à cet effet :

Comme chaque année, dans le cadre de la campagne régionale de communication sur l’entrepreneuriat, « Génération Entreprendre », le concours à la création et reprise d’entreprise est renouvelé. Il est organisé par la CCIT. Les candidatures sont ouvertes depuis le 11 juin et jusqu’au 14 septembre. Vous pourvez retrouvez le dossier de candidature en cliquant sur le lien suivant :

ORAC

Afin de favoriser la création, l’implantation et le développement des entreprises artisanales et commerciales, la Communauté de communes du Pays de Chalindrey s’est associée au Pays de Langres, porteur du projet, pour lancer une Opération de Restructuration de l’Artisanat et du Commerce.

Cette ORAC a été mise en place pour la période 2010-2011 et permet ainsi de soutenir le maillage des entreprises artisanales et commerciales de l’ensemble du territoire du Pays de Langres.

Une ORAC est un dispositif dédié aux territoires ruraux. Cette opération vise à préserver et développer le tissu économique de proximité et les services à la population. Par conséquent, l’ORAC participe également à soutenir l’emploi local (maintien ou création).

Sont éligibles les entreprises :

  • faisant partie du Registre des Métiers et/ou du Commerce depuis 6 mois minimum,
  • ayant un chiffre d’affaire inférieur à 1 000 000 €,
  • réalisant l’investissement sur le territoire du Pays de Langres,
  • s’il s’agit d’une reprise d’entreprise, le contact avec l’animateur ORAC doit être effectué dans un délai de 3 mois maximum.

Sont éligibles les investissements ou dépenses :

  • relatifs aux normes (sécurité, sanitaire),
  • de capacité, de manière à satisfaire une clientèle plus nombreuse sur la zone de chalandise,
  • de productivité, de manière à augmenter la rentabilité de l’entreprise ainsi que son efficacité,
  • de mises en conformité des locaux,
  • de mises en conformité de l’outil de production,
  • d’extension,
  • d’outillage et de mobilier spécifiques à l’exercice de l’activité professionnelle,
  • d’équipement en matériel informatique, logiciel de gestion et de bureautique, mais uniquement pour des professions très spécifiques (l’équipement de base est exclu),
  • d’achat de véhicule utilitaire, totalement dédié à l’activité de l’entreprise, dans le cas où celle-ci possède un point de vente sédentaire sur le territoire concerné,
  • d’achat des matériaux lorsque les travaux afférents correspondent exactement à l’activité principale de l’entreprise.